Dans mon pays d’Espagne, Olé !

Mardi 24 septembre 2002, Gandia-Torremollinos

Ma mère me parlait de l’Espagne,
comme si c’était son pays…
Et des brigands dans les montagnes
Dans les montagnes d’Andalousie
Dans les montagnes d’Andalousie…
(Notre-Dame de Paris)

Philou et Titine à Gandia

Philou et Titine à Gandia

L’étape : Gandia (Espagne) – Torremollinos (Espagne)
Départ après un petit tour dans Gandia (belle église), le temps de retrouver la N332, sur laquelle nous bouchonnons pendant quelques kilomètres. Après Alicante et la traversée de la mer de plastique, passage dans Almeria, cernée par de fabuleux paysages de montagne. Magnifique route en bord de mer entre Murcia et Malaga (Costa del Sol). Nuit dans un camping de Torremollinos après une soirée de folie dans un pub de la ville.
Kilomètres du jour : 676.
Depuis le départ : 1825.

Titine dans les montagnes d'Andalousie

Titine dans les montagnes d’Andalousie

Les SMS du jour
sagem-smsLolo, 10h09 :  » Alors los brados, bien dormi ? Como esta Espana ? « 
Cy-real & Philou, 10h22 : « On a dormi là : www.lalqueria.com. Despuès de un desayuno al nutella, direccion el Maroco con la musica de los Red Hot ! @ + »
Lolo, 16h15 :  » Dondé estavos los Srrrabelos ? Y dondé stopevos para dormir esta noche ? « 
Cy-real & Philou, 16h32 : « Estamos en Almeria, la ciudad de los Perez. Esta noche, dormiremos a Tarifa o Algeciras. I domani… O mon bateau ! »
Cy-real & Philou, 0h17 : « On en est à notre 3ème Frozen (ndlr: bière des vacances), a Torremolinos, et Philou est grave en canne avec les serveuses ! »
Cy-real & Philou, 2h00 : « 6ème Frozen ! No hay nada aqui ?! »
Cy-real & Philou, 2h48 (message sur la boite vocale de Lolo) : « Lalalalalalalalalala ! (sur l’air des Tuyaux) suivi d’applaudissements… C’était Cissou et Philou en direct de Torremolinos, à la terrasse d’un café, après 6 Frozens, et on est hyper en canne ! »

L’image

La mer de plastique le long de l'autovia espagnole

La mer de plastique le long de l’autovia espagnole

La mer de plastique – Au premier regard, on croit à un mirage : est-ce bien la mer qui renvoie ces étranges reflets du soleil ? Non bien sûr, la côte est bien plus loin. Ces reflets-là sont ceux des immenses bâches qui couvrent les serres de fruits et légumes sur des milliers d’hectares de part et d’autre de l’autoroute. Incrédules, nous traversons sur des kilomètres une véritable mer de plastique qui assure la survie économique de la région, mais défigure et assassine le paysage… Implantées au bord de la route, les usines de plastique complètent ce sinistre tableau.

La mer de plastique sur la côte espagnole

Quand la mer de plastique rejoint la mer…

Le détour

Philou et Cissou à Torremollinos

Philou et Cissou à Torremollinos

Torremollinos – Cité balnéaire de la Costa del Sol dont le nom évoque immanquablement les chaudes ambiances des fiestas espagnoles, « Tournent les moulins » nous accueille dans un festival de couleurs et de vie. La saison estivale touche à sa fin mais la soirée est douce, et les rues très animées grouillent de badauds de toutes nationalités. Cette foule cosmopolite flâne et déambule, explore les nombreuses boutiques ouvertes malgré l’heure tardive, squatte les terrasses des bars et des restaurants. C’est là, à la terrasse d’un pub irlandais au détour d’une ruelle que Philou et moi choisissons de nous poser pour boire une bière, sans nous douter qu’une soirée mémorable nous attend…

La rencontre
Melting pub – A quel moment la soirée a t-elle basculé ? Dès la deuxième tournée ? Où est-ce la quatrième qui a tout déclenché ? Pendant que Philou taquine les jolies serveuses danoises (Rye et Nickey, tout un programme), je tape la converse en anglais avec John et Catherine, un couple de retraités britanniques probablement septuagénaires.

Rencontres en terrasse à Torremollinos

Rencontres en terrasse à Torremollinos

L’un et l’autre sont d’une gentillesse extraordinaire, et leur complicité est très touchante. Mais les tournées s’accumulent, Philou et moi sommes « graves en cannes » et nous lançons le tour de chants avec « les tuyaux »… Bientôt la discussion s’étend à l’ensemble de la terrasse, une bande de jeunes irlandais se joint à nous et chaque groupe entonne tour à tour une ritournelle de son pays, sous les regards amusés des gens de passage, tandis que le magnéto tourne en boucle ! Quelques chansons et six tournées plus tard, Philou et moi sommes les derniers à lever l’ancre, gentiment mis dehors par les serveuses. Après ? Aucun souvenir du retour au camping, tard dans la nuit espagnole… Mal aux cheveux le lendemain matin évidemment, mais quelle crise de fou-rire en écoutant au réveil les enregistrements de cette folle soirée !

La p’tite histoire

Esmeraldita, petite andalouse

Esmeraldita, petite andalouse

Esmeraldita – Dans la rue les gens s’arrêtent pour la regarder passer. Aux terrasses, les gens s’interrompent pour mieux contempler ce petit bout de femme qui marche comme on danse, tout de rouge vêtue avec une robe à froufrous dans la plus pure tradition des danseuses de flamenco. Son père l’accompagne ; elle ne doit pas avoir quinze ans. Lorsqu’elle disparaît à l’angle de la rue, je me décide à la rattraper pour solliciter une photo. La jeune fille accepte dans un sourire radieux, après avoir échangé un regard tendre avec son père. Il insiste même pour que je pose avec sa belle gitane de fille, admiratif et fier…

L’œil de Philou
« Nous devrions être fatigués par le peu de sommeil que nous prenons depuis notre départ mais l’excitation est toujours bien présente, la complicité aussi. Un souvenir inoubliable, dans une salle de jeu où pour la première fois de ma vie je bats Cissou à un concours de Philoushoot. Yes !!! Les deux gosses vivent l’aventure à fond. Au pub, une soirée extraordinaire dans la langue de Shakespeare, notre anglais qui devient de plus en plus fluide à mesure que nous buvons des bières. »

magneto-100Et dans le magnéto…

  • Commentaire de Philou sur une aire d’autovia espagnole

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Une photo du paysage pour Philou

Une photo du paysage pour Philou

  • Concours Eurovision de la chanson au pub de Torremollinos : John et Catherine pour l’Angleterre (2 chansons), Cissou et Philou pour la France (la Pitchouli et la Montagne), une bande de jeunes pour l’Irlande.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Eurovision à Torremollinos

Eurovision à Torremollinos

« Le grand départ

A nous l’Afrique ! »»