Julia, pélican domestique

JULIA – Pélican domestique sénégalais, « chez Billy », N’Dangane.

N’Dangane, 28 octobre 2002

La faune ornithologique est une des attractions du Saloum. Il n’y a qu’à consulter l’annuaire des hôtels et campements de N’Dangane pour s’en rendre compte : le Cormoran voisine avec le Pélican, le Courlis, les Cordons Bleus… Des vrais oiseaux ? On en voit aussi, beaucoup, et de toutes les couleurs. Outre les précédents, on peut apercevoir aussi calaos, tisserins, rolliers, « merles métalliques » (merveilleux !), martin-pêcheurs, hérons, aigrettes…

Les oiseaux du Saloum sur campement-hakunamatata.net
Les oiseaux du Sénégal sur ausenegal.com

Billy et Julia

Mais pour voir des pélicans au Sénégal, il vaut mieux se rendre à St Louis, sur la Langue de Barbarie ou dans le parc du Djoudj, où on peut les compter par dizaines, voire par centaines. Ou alors se rendre « Chez Billy », à N’Dangane, où le propriétaire des lieux en héberge à l’occasion.

Quelques semaines avant mon arrivée, Billy avait recueilli Julia, une femelle pélican, trouvée mal en point sur la plage. Il l’avait attachée, nourrie et soignée, il lui avait aménagé un espace dans son grand jardin. Et Billy s’occupait de son pélican comme d’autres s’occupent de leur chien. Elle n’était pas commode la mère Julia, surtout avec les inconnus, mais elle se laissait promener – en laisse ! – lorsque Billy se rendait à la plage…

Et alors, parfois, d’autres pélicans venaient prendre de ses nouvelles : on n’a jamais vu autant de pélicans sur la plage de N’Dangane qu’un jour de sortie de Julia !

Julia, le pélican domestiqué de Billy