Février 2003 : balades ouest-africaines

Posté le par
Sénégal Oriental, Burkina Faso, Mali (Pays Dogon)

A moi l’Afrique, l’aventure et le rêve ! Après 4 mois exceptionnels passés au Sénégal, je taille la zone pour aller me confronter à d’autres réalités du continent africain, à la découverte de nouveaux paysages, à la rencontre d’autres visages et d’autres vies…

Quatre mois se sont écoulés depuis le départ de Philou à l’issue de notre mémorable épopée franco – hispano – maroco – mauritano – sénégalaise, lorsque celui-ci revient en Sénégaule accompagné de son père alias « el padre ». Cette arrivée marque pour moi le point de départ de mon grand périple vers l’intérieur de l’Afrique…

Avec le « padre », nous passons une agréable petite semaine commune à la découverte du Sénégal Oriental, en passant par Tambacounda où je retrouve mon ami Ameth, puis entre Niokolo Koba et les paysages vallonnés du Pays Bassari. Je poursuis alors seul ma route vers le Mali, avec le sentiment d’entamer peut-être la partie la plus enthousiasmante de mon aventure.

Après un trajet épique et fabuleux pour rejoindre Bamako et me plonger un peu plus encore dans la vie africaine à l’occasion d’un voyage en train ou d’une fête de Tabaski passée au sein de la famille Touré, je retrouvais comme convenu mes cousines à Mopti avec lesquelles j’allais passer 4 semaines entre Mali et Burkina.

Du Mali, je garde Bamako, Mopti, mais surtout ce pays Dogon dont j’avais tant rêvé et qui m’aura ébloui tout au long d’une superbe randonnée de 6 jours à travers des décors fabuleux. En rejoignant le Burkina, j’entame une autre tranche de vie africaine, plus authentique, moins touristique, plus proche du quotidien et des préoccupations des autochtones, et je tombe encore un  peu plus amoureux de cette Afrique-là…

Carte du Sénégal Oriental

Carte du Sénégal Oriental

Faits marquants :
– le Sénégal Oriental (parc du Niokolo Koba et pays Bassari) avec Philou et son padre ;
– séjour au MALI du 9 au 22 février (trajet épique entre Tambacounda et Bamako via Kayes pour rejoindre la capitale malienne) ;
– la fête de la Tabaski à Dio (près de Bamako) dans le clan Touré ;
– Mopti et le pays Dogon pour une inoubliable semaine de rando le long des falaises de Bandiagara (de Sangha à Kani Kombolé) ;
– séjour au BURKINA FASO du 22 février au 18 mars ;
– la maison d’accueil de Benebnooma à Koudougou et les retrouvailles avec les amis de la troupe Saaba et ceux de la troupe Lounga ; etc.

Les faits marquants :
– le 3 février, départ de N’Dangane pour Tambacounda avec Philou et son padre ;
– du 4 au 8, découverte du Sénégal Oriental (parc du Niokolo Koba et pays Bassari) avec Philou et son padre ;
– le 8, départ de Philou et de son padre pour Lyon via Dakar ;
– du 9 au 22 février : séjour au MALI ;
– du 9 au 11 : trajet épique entre Tamba et Bamako pour rejoindre la capitale malienne ;
– le 12, fête de la Tabaski à Dio (près de Bamako) dans le clan Touré ;
– le 14, retrouvailles avec mes cousines Karine et Vanessa à Mopti ;
– du 17 au 22, semaine de rando en pays Dogon (de Sangha à Kani Kombolé) ;
– le 22, entrée au Burkina Faso ;
– du 22 février au 18 mars : séjour au BURKINA FASO ;
– le 23, installation à la maison d’accueil de Benebnooma à Koudougou (séjour jusqu’au 17 mars)

Carnet de voyage Sénégal Oriental, février 2003

Carnet de voyage Mali : Mopti et le Pays Dogon, février 2003

(Pour mémoire : voyage en pays Dogon)

16/02 / J1 Mopti – Bandiagara – Sangha (nuit à Sangha)
17/02 / J2 – Sangha (Ogol le haut, Ogol le bas) – Banani – Bongo – Ireli – Tireli (nuit à Tireli)
18/02 / J3 – Tirelli – Komokan – Iguelli (école) – Nombori (marché) –  (nuit à Nombori)
19/02 / J4 – Nombori – Faille de Dourou – Plateau – Consongou – Begnimatou (nuit à Begnimatou)
20/02 / J5 – Begnimatou – Indelou – Yabatalou (nuit à Yabatalou)
21/02 / J6 – Yabatalou – Enndé – charrette > Telli (nuit à Telli)
22/02 / J7 – Telli > Kani-Kombolé > Bankass > Koro > Ouaga (nuit à Ouaga, fondation Charles Dufour)

(Pour mémoire : Notes Burkina)

KOUDOUGOU
Mado et ses jumelles : Christelle et Estelle
Abraham, fils d’Athanase
Arzouma fils de Fernand
Lisa et Alex, enfants de Barnabé
Cousines Koala

SEMAGA
Pascaline présidente des femmes
Le tisserand
Regma classe de CP1
Dramane classe de CE1
Laurent classe de CM1
Valentin et les enseignants
Athanase président association
Place du marché et boutique
Banque de céréales
Séchoirs solaires
Moulin à mil
Association des femmes
Marthe, notre cuisinière
La troupe musicale Besamboui
Télé Yaka avec Eric
Jean, le bras droit de Valentin
Clarisse et Athanase, le président
Mado, Margot et leurs filles
Mado Bissap
Cité des Arts de Koudougou
Petit marché du secteur 10
Masques de Bobo
RENASA – Premières Rencontres Artistiques de Sabou 8 mars 2003
Groupe Lounga
chez Clémentine, ses filles : Sonia et Euphémie
Barnabé
Ouanga pizzaïolo
Clémence couturière
Pascal, Gisèle et Jean-Christian
Clarisse et son fils Franck
Zéphirin et Abraham, fils d’Athanase
Margot et sa fille
Armelle et les jumelles
Adèle et Ahmed
Damien, Amadou et Ousmane
Alex et Lisa avec leurs grands-parents
Steven et son oncle Noma
Le chef de famille Koala
Aminata, Barnabé et les enfants

 

3 Des réflexions sur “Février 2003 : balades ouest-africaines

  1. Ouaip bah moi je cherchais le dernier bled du pays bassari que nous avions joint en 4×4 et je ne l’ai pas trouvé dans le site.
    Alors je suis triste

  2. Bon, d’accord, c’est pas en ligne… mais j’ai toutes les infos bien rangées !

    SALEMATA – Village de Brousse situé au fin fond du Sénégal Oriental, que l’on rejoint au départ de Kédougou par une piste sans nom avec un solide 4×4

    ETIOLO – Petit village Bassari où se perpétuent les rites traditionnels d’initiation.

    LANDINI – Charmant village Bédik

    DINDEFELLO – Village traditionnel du pays Bassari près duquel se dévoile une magnifique cascade dans un site surprenant.

    J’ai ajouté une carte à l’article…