Mali

Posté le par

MON PERIPLE MALIEN

Durée du séjour : 3 semaines en 2 séjours (9 – 22 février 2003 ; 21 – 28 juin 2003)
Type de séjour : approche principalement touristique en « routard »… accompagnée de vrais moments d’immersion dans la vie malienne
Principales villes-étapes (cf.carte) : Kayes, Bamako, Djenné, Mopti, Pays Dogon
Hébergement : campements de tourisme intégré en pays dogon, petit hôtel à Mopti, famille d’accueil à Bamako
Moyens de transports utilisés : train (ligne Kayes – Bamako), train express International (Dakar – Bamako), autocars, minibus, taxis, taxis-brousse, bâchées…
Pourquoi le Mali ? Parce que c’était sur le trajet entre Sénégal et Burkina, mais aussi et surtout car c’était depuis toujours le pays qui m’évoquait le plus d’images et d’envies d’Afrique « authentique », sauvage, belle et difficile. Pour le pays Dogon enfin bien sûr…
Contacts sur place : un nom de guide en pays Dogon pour être bien accompagné ; et aussi, le numéro de téléphone du beau-frère d’une amie d’un ami à Bamako… Un tuyau excellent pour un accueil extraordinaire dans une famille incroyable !
Projets et actions sur place : visites de quelques écoles en pays dogon ; découverte d’un « village d’enfants SOS » dans la région de Bamako
J’y retournerai pour : revoir les amis de Bamako… atteindre Tombouctou, la ville mythique, la rejoindre en pirogue à bâton depuis Gao en remontant le fleuve Niger !
Appréciation générale : excellente sans réserves ! J’ai été comblé tant par ma découverte du Mali « touristique » que par mes heures passées dans les transports locaux avec les autochtones ou en famille à Bamako… Aucune fausse note au cours de mes aventures maliennes, paysages somptueux, accueil chaleureux, que du bonheur. C’est un pays superbe et surprenant que j’ai eu la chance de découvrir dans des conditions privilégiées, bien accompagné et conseillé. Du coup, je me suis offert une semaine de rab en juin tellement mon premier séjour en février m’avait emballé !