Sénégal : de Saint Louis au Siné Saloum (2001)
De France au Sénégal en Renault Express (2002)
Dix mois en terre africaine (2002-2003)
Retours au Sénégal (2004)
Sénégal Bénin Mali (2008)
Marrakech en riad (2009)
Un été au Sénégal (2010)

Introduction

Posté le par
momes-kayes

Petits d’hommes rencontrés à Kayes (Mali)

Pour le voyageur, l’Afrique est parfois difficile, souvent enthousiasmante… toujours surprenante. Je raconte l’Afrique de l’Ouest telle que je l’ai découverte et les moments que j’y ai vécus à l’occasion de plusieurs séjours sur le continent, entre 2001 et 2010.

Mon Afrique (Sama Africa), c’est d’abord l’espace-temps d’un grand voyage initiatique effectué à l’âge de 30 ans… C’est aussi la découverte de l’action humanitaire, à travers plusieurs projets de développement. C’est le terrain de multiples rencontres incroyables qui ont transformé chaque voyage en une véritable aventure humaine.

Je parle de mes rencontres avec ses personnages, de ses décors, de ses couleurs, de ses ambiances. J’ai rencontré l’Afrique qui souffre, qui cherche et qui lutte, celle qui qui prie, qui chante et qui vibre, celle qui accueille, qui partage et qui sourit… A travers différents écrits (récits, portraits, réflexions, citations), de nombreuses photos et quelques extraits audio ou vidéo, je vous invite à revivre quelques-uns des moments forts de mes aventures et j’espère vous faire partager quelques-unes des émotions nées au fil de mes heures africaines.

Rencontre l’Afrique telle qu’elle est

Bon voyage...

Bon voyage…

J’ai effectué mes premiers pas sur le sol africain… en voyage organisé, au Sénégal, en juillet 2001. Depuis, j’ai quasiment toujours tracé ma route par mes propres moyens, seul ou accompagné, en essayant toujours de « vivre le voyage » au plus près des conditions locales.

Je me suis ainsi déplacé en voiture, en taxi-brousse, en minibus, en charrette, en bâchée, en mobylette ou en train… vivant d’incroyables aventures sur les pistes au pays merveilleux des transports en commun africains.

J’ai été hébergé le plus souvent chez l’habitant (en ville comme en brousse), j’ai passé des nuits dans des campements de conforts très divers, j’ai dormi sur les toits sous les plus beaux ciels étoilés de mon existence au pays Dogon… Il m’est arrivé de passer deux nuits d’affilée dans un wagon de seconde classe entre Dakar et Bamako sans couchettes, et de dormir le troisième soir en chambre climatisée chez le ministre de l’économie du Mali !

Jardin d'enfants de Djilor (Sénégal), mai 2003

Jardin d’enfants de Djilor (Sénégal), mai 2003

De pays en pays, j’ai aussi découvert – et parfois accompagné – plusieurs projets visant à améliorer le sort des communautés, basés sur l’éducation, la formation ou le développement de l’économie locale. Des projets qui gagnent à être connus et soutenus, souvent menés en partenariat avec des associations ou des ONG, à différentes échelles. J’ai en tout cas beaucoup appris sur l’action solidaire, ses bienfaits et ses écueils.

Du Maroc au Niger, du Sénégal au Bénin en passant par le Burkina-Faso et le Mali, j’ai pas mal baroudé sur les pistes et les routes africaines. Ce site me permet de continuer à voyager et de nourrir ce lien qui m’unit à l’Afrique…

De voyage en voyage, d’étapes en étapes, que de rencontres, que d’émotions et de souvenirs… que je vous invite à partager ici.

Ce site est en perpétuel cours de mise à jour, il se construit au rythme de l’Afrique, car comme le dit ce proverbe wolof entendu régulièrement au Sénégal (et notamment à Bignona, chez Néné Bania) :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ndànk-ndànk ay jàpp golo cib ñaay
(Pas à pas on arrive à attraper le singe dans la forêt)

Derniers ajouts le 05 août 2017.