Au pays de la Teranga

M’Bour (Sénégal), 22 octobre 2002

Tout n’est pas toujours rose là-bas à 6000 kilomètres, mais quand même, se lever chaque matin avec le soleil, les sourires des gens, les poignées de main à longueur de journées, sans parler des baobabs et des roniers en pleine brousse…  (Laure Utges-Touré, 26 avril 2002)

Salut les toubabs ! Voilà déjà un mois que j’ai quitté la France, deux semaines que je suis au Sénégal… tout passe si vite ! Tout passe vite parce qu’ici, les gens savent prendre le temps. Comme dit un proverbe marocain, « les gens trop pressés sont déjà au cimetière… »

Le temps de se dire bonjour, de demander des nouvelles, le temps d’être ensemble. C’est bien simple, je n’ai pas encore réussi à traverser le village sans être salué, invité à manger ou prendre le thé… Il n’y a pas 10 minutes, je suis entrée dans une maison de M’Bour avec mon ami Ahmed, on ne m’a dit ni bonjour ni rien d’autre que “Monsieur, viens manger !” Et me voilà assis à partager un excellent plat de viande-oignons-patates douces avec 5 inconnus… Le pays de la « Téranga » (hospitalité) porte décidément bien son nom.
Pas difficile de se sentir bien ici, au milieu de ces gens si naturellement tourné vers les autres! Je veux tout apprendre ici, m’imprégner de tout ce qui fait la particularité du Sénégal… Je veux être comme eux, savoir prendre le temps, aller vers les autres, faire le thé selon les rituels, parler wolof, jouer du djembé, connaître les secrets du Mafé et du jus de bissap, écouter la voix des sages et apprendre les contes des anciens…
Et puis il y a les mômes, ces bouilles de petits noirs si craquantes, leurs sourires et leur joie de vivre… Ça aussi, ça suffit à vous coller un sourire large comme une banane pour le restant de la journée !
Je vis depuis un mois des heures magiques et passionnantes, il y aura tant à raconter, à montrer et à partager… lorsque j’aurais cumulé un an d’émotions et de souvenirs d’Afrique ! Prenez bien soin de vous, et n’hésitez pas à me donner de vos nouvelles… Chaque lettre reçue, c’est que du bonheur, à lire et à relire.

Amoul dara fi ?!
C’est tout pour aujourd’hui
@+
Cyril, Cy-real, Cyrilou, professeur Chicraôte, Cissou